Aujourd'hui 2 novembre nous fêtons : Tous les saints - La Toussaint, fête de tous (...)

Diocèse de Valence

 Accueil > Nourrir sa foi > A vous de voir > Déménagement en vue !

Dans quelques semaines, les locaux de l’évêché et de la Visitation se videront - ou presque... - et l’ensemble des services de l’évêché, des Services et des Mouvements du diocèse emménageront dans la nouvelle Maison diocésaine, 11 rue du Clos-Gaillard.
Retour sur un chantier débuté en septembre 2007.


 27 avril 2009

1 | 2 | 3

 C’est parti...
C’est parti. La maison du “Bon Pasteur ? fait peau neuve pour une nouvelle affectation : devenir la maison diocésaine. Les prêtres âgés qui y résidaient ont déménagé à la maison “L’Olivier ?, anciennement “

 2800 m2 de plancher
Les travaux de remise à plat des surfaces à réaménager, sont pratiquement achevés. La dépose de la totalité des canalisations qu’il fallait déposer est faite. De même pour les anciennes gaines de VMC (...)

 Un espace à modeler
La phase de remise à plat des surfaces est terminée, celle de reconstruction est en route. Les travaux de maçonnerie de reprise en " sous-œuvre ", liés à l’élargissement de certaines portes sont (...)

 Visite de chantier
Mgr Jean-Christophe Lagleize a tenu une conférence de presse, le 11 décembre 2007, sur le site du chantier, rue du Clos Gaillard, à Valence. Les membres de la commission chargée de mettre au point (...)

 Consolider et renforcer
Les travaux de la future maison diocésaine se sont poursuivis, en ce début d’année, parfois de façon assez spectaculaire. Le mois de janvier a mobilisé les entreprises pour : 1. Consolider les (...)

 Les premières cloisons...
Le chantier est devenu une ruche où chaque entreprise doit s’accorder pour ne pas gêner ou mettre les autres en retard. Les travaux avancent au rythme prévu par le planning initial. Place est (...)

 Un chantier en trois zones
Le chantier a été divisé en trois zones (voir plan de masse ci-dessus) La zone A : le bâtiment principal La zone B : bâtiment de l’ancienne chapelle et de la bibliothéque (Rue Paul Bert). (...)

 "Hors d’eau, hors d’air"
Le bâtiment est maintenant “hors d’eau, hors d’air ?, c’est-à-dire qu’il est entièrement fermé et donc sécurisé quant aux intrusions toujours possibles sur un chantier, avec les risques que cela suppose de vol d
 



                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP