Aujourd'hui 24 novembre nous fêtons : Saint Clément Ier - Pape (4 ème) de 88 à 97 et (...)

Diocèse de Valence

 Accueil > Nourrir sa foi > A vous de voir > Le Carnaval : fête à l’envers ?

Avant le Carême : Carnaval, une fête "à l’envers" ! Pas forcément à condamner, ni à regarder naïvement... quelques pages pour découvrir son histoire, sa signification, sa grandeur et sa "misère"...


février 2003

 Deux citations
« Le monde contemporain n’est peut être pas exactement l’endroit le plus brillant où l’on puisse rêver de vivre. C’est une espèce d’étrange carnaval. Où il y a pas mal de douleur, mais qui peut être assez (...)

 Dis, papa, c’est quoi le carnaval ?
Le temps du Carnaval précède celui du Carême : c’est la date variable de Pâques qui détermine les dates du commencement et de la fin des cérémonies et des rites qui marquent ces deux périodes. Les (...)

 On se déguise ?
Les déguisements et le port du masque sont des éléments essentiels du Carnaval, ainsi que la promenade d’un mannequin dans les rues, suivie de son exécution par noyade, pendaison ou incinération, ce (...)

 Quel renversement ?
On peut toujours s’interroger sur la pertinence actuelle de ce renversement vécu pendant le carnaval. Il se veut souvent comme une manifestation alternative au mode de vie qui est devenu dominant. (...)

 Le revers de la médaille
Le roi devient mendiant, le fou devient sage, la femme devient homme et réciproquement, le vieillard coiffé d’un bonnet de jeune enfant, promené dans une poussette, suce une tétine, la religieuse est (...)

 Une fête ou un spectacle ?
C’est surtout la fiction littéraire qui permet cette narration révoltée et souterrainement désespérée du Carnaval, car le travail sur les documents historiques fait apparaître que ce qui a été concédé (...)

 Le sens de la fête
Où est passé l’essentiel de la Fête, dont le sens reposait avant tout sur l’évocation par la mémoire de faits passés ayant contribué à définir la collectivité d’appartenance ?Fête-t-on encore quand on a (...)

 La nécessaire critique des pouvoirs
Le Carnaval d’aujourd’hui n’est pas le Carnaval d’hier. Il n’en reste pas moins que Carnaval reste une interrogation : il disqualifie sans cesse la considération des pouvoirs institués et l’activité (...)
 



                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP