Aujourd'hui 17 novembre nous fêtons : Sainte Elisabeth de Thuringe - Elisabeth de (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Attention au départ !
   

Grâce à l’attente d’un train en retard d’une heure et demi, j’ai pu observer de nombreux détails de la fameuse gare en pente Valence TGV. Parmi ceux-ci, j’en
avais déjà repéré un dans d’autres stations ferroviaires : il y a un immense panneau électronique pour les trains au départ et de tout petits écrans vidéos pour ceux à l’arrivée. En plus, ce jour-là, c’était vendredi dernier, le premier écran n’était plus titré « trains à l’arrivée » mais « trains en provenance » et le second était en panne. Enfin, cerise sur le gâteau, le grand panneau annonce vingt trains alors que le petit écran en affiche seulement dix.

À croire qu’à la SNCF c’est le primat du départ sur l’arrivée et cela rejoint certaines expressions comme : « Il faut surtout prendre un bon départ et arriver comme on peut » ou bien « Rien ne sert de courir, il faut partir à point ». Toutefois, avec les retransmissions du Tour de France, l’accent est plutôt mis sur les arrivées et les départs sont carrément oubliés. Finalement, selon les circonstances, départ et arrivée se chamaillent pour savoir qui est le plus important. Mais je crois que ni l’un, ni l’autre n’est le véritable vainqueur. Car j’ai entendu des pèlerins du chemin de St Jacques de Compostelle dire que le départ ou l’arrivée n’avaient guère d’importance car tout se jouait sur le chemin, espace privilégié pour la « culture de la rencontre », pour reprendre l’expression du pape François. Et ma vie est aussi un pèlerinage, peu importe son départ, peu importe son arrivée car tout se joue sur le chemin.

P. Pierre Charignon
Drôme-Hebdo du 17 juillet 2014






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP