Aujourd'hui 17 octobre nous fêtons : Saint Ignace d’Antioche - Evêque, martyr, Père (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Bénédiction de la chapelle des Soeurs de Poët-Laval

Le 7 mai 2016 a eu lieu la bénédiction de la chapelle du Prieuré des Soeurs de Poët-Laval par Mgr. Pierre-Yves Michel, en présence de nombreux amis.


   

La chapelle, trop petite, a ouvert tout grand ses portes sur le parc où étaient rassemblés , sous un soleil radieux et en une même communion catholiques, protestants et orthodoxes, pour rendre grâce avec les Soeurs de cet événement.

La célébration Eucharistique qui a suivi a été animée par la chorale de la communauté St.Maurice de Dieulefit. Un ami musicien a interprété au violoncelle trois sonates de Bach, et l’Ave Maria de Gounod, chantée par un voisin des Soeurs, a cloturé la cérémonie.
Dans son homélie, le Père Evêque, a encouragé les Soeurs à demeurer fidèles à leur vocation de prière, d’approfondissement de la parole de Dieu ,leur recherche d’ouverture oecuménique dans un esprit d’accueil et de joie.

Toute l’Assistance a été invitée, ensuite, à se rendre à la salle des fêtes du Village pour un moment convivial autour d’un apéritif.

Le repas qui a suivi avait été préparé par les Résidents de la Maison d’accueil du Gué qui ont donné aussi leur témoignage dont voici un extrait :

" Il existe un lien fort et ancien entre les Soeurs et le Gué. Ce lien s’est noué par le biais du Père André Pernet, qui a fondé la maison d’Accueil du Gué il y a bientôt 40 ans. Il y célébrait alors la Messe dans la chapelle et nous utilisons encore celle-ci, chaque matin, pour prendre un temps de réflexion avant de débuter la journée.

Longtemps voisines du Gué, lorsqu’elles habitaient dans la maison, au dessus des cultures, elles restent, même au village " d’en bas " à Gougne, des voisines de cœur. Le Gué tente de répondre présent pour des travaux d’entretien au jardin. C’est notre manière de leur exprimer notre gratitude et de leur rendre la générosité dont elles font preuve, pour en faire un échange.

Au Gué toutes les relations sont importantes et celles des Soeurs le sont.
Aujourd’hui, c’est pour nous, une vraie occasion de les remercier, de célébrer leur présence et leur implication dans la vie locale et dans la vie du Gué.
De les remercier également car elles nous rappellent quelque chose de fondamental : le partage et la solidarité.
"






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP