Aujourd'hui 17 octobre nous fêtons : Saint Ignace d’Antioche - Evêque, martyr, Père (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
De nouveaux services pour mieux servir !

Dans la suite du synode, pour mieux appuyer le dynamisme missionnaire des paroisses, les services diocésains se transforment. Il y aura désormais cinq services sous la responsabilité de l’évêque, coordonnés par le vicaire général dans un travail avec les vicaires forains.


   

Il y avait vingt-trois services diocésains, il y en aura cinq à la rentrée prochaine. Notre église diocésaine serait-elle victime d’une frénésie de réorganisation, comme dans tant d’administrations ou entreprises ? Pourquoi changer ?
-  Le peuple de Dieu s’est exprimé dans le synode, l’Esprit Saint a parlé à notre église. Tous ont entendu fortement l’appel à la transformation missionnaire, à l’évangélisation. Dans sa lettre pastorale, l’évêque a souhaité engager une réforme des structures diocésaines pour y mettre plus de synodalité, qu’elles soient plus proches des besoins des communautés, et répondent aux défis de la mission.

-  Pour celui qui découvre notre église diocésaine, il faut un certain temps pour en comprendre l’organisation. Le temps était venu de la simplification, d’une meilleure lisibilité.

-  Nombre de ceux qui œuvrent dans les paroisses, souvent, ne connaissent pas le diocèse et ses ressources. Il fallait réduire l’écart entre diocèse et paroisses.

-  Nous ne pouvons plus tenir une organisation par secteurs de pastorale (certains services étaient sans responsables depuis un certain temps), et nous voyons l’intérêt de décloisonner l’activité des services, et de mieux coordonner des projets. C’est aussi la méthode de travail qui change.

-  Les cinq services développent cinq axes récurrents dans les décrets du synode, cinq axes structurants de toute pastorale paroissiale.

-  Parce que déposer sa mission, regarder ce qui a été accompli, discerner des nouveaux appels – c’est ce que nous avons vécu cette année – c’est une belle expérience d’Église, propre à nous faire entrer de manière neuve dans la vie de disciple missionnaire.

Ce qui change


Les responsables de service animent des équipes (qui sont issues des vingt-trois anciens services, des anciens pôles qui sont absorbés dans les nouveaux services, des diverses équipes) : leur mission est de partir des situations et besoins particuliers des paroisses, d’y répondre, en menant des projets à l’intérieur du service ou plus largement.

Les responsables de services se réunissent régulièrement avec le vicaire général, l’évêque et les vicaires forains. Le croisement avec la réalité du terrain paroissial sera facilité, ce sera plus facile de coordonner toutes les propositions.
Il n’y a plus de prêtres accompagnateurs des services, mais des prêtres seront actifs dans les services, en fonction des projets ou au titre de leur compétence particulière. Ils feront l’objet d’une nomination particulière.

Les mouvements sont des moyens que se donnent les baptisés pour vivre en chrétien dans le monde. Souvent Drôme Ardèche, avec une vie provinciale et nationale. Ils ne sont pas des services diocésains qui reçoivent leur mission de l’évêque. Mais ils collaborent à la pastorale diocésaine. De mêmes les associations de fidèles. Le lien avec le diocèse se faisait par une déléguée aux mouvements et associations de fidèles. Le lien se fera désormais avec les responsables de services qui porteront le souci de ceux qui œuvrent dans le même domaine.

La Joie de l’Évangile , Pape François :

30. « […] Pour que cette impulsion missionnaire soit toujours plus intense, généreuse et féconde, j’exhorte aussi chaque Église particulière à entrer dans un processus résolu de discernement, de purification et de réforme. »

273. « […] Je suis une mission sur cette terre, et pour cela je suis dans ce monde. Je dois reconnaître que je suis comme marqué au feu par cette mission afin d ‘éclairer, de bénir, de vivifier, de soulager, de guérir, de libérer. Là apparait l’infirmière dans l’âme, le professeur dans l’âme, le politique dans l’âme, ceux qui ont décidé, au fond, d’être avec les autres et pour les autres. […] »

Les cinq nouveaux services diocésains

Ces cinq services sont sous la responsabilité de l’évêque et du vicaire général, avec des fonctions supports au service de tous : la Chancellerie, l’Économat, la Communication, les Archives historiques, l’Enseignement catholique et l’Assistante sociale.


Mission en paroisse


Mission : En lien avec les curés, soutenir, accompagner la pastorale territoriale ; en lien avec l’Équipe Mission, en particulier à travers la rencontre des CPP, des accueils et secrétariats et la mise en place d’outils, améliorer le lien entre les paroisses et le diocèse.

Responsable de service : Cécile Hasslauer

Parole de Dieu
« Allez ! De toutes les nations, faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin des temps. » (Matthieu 28, 19-20)

Synode diocésain
1. Vivons la communauté
1.3. Se former
2. Ouvrons les bras
2.1. Accueillir et proposer un chemin de foi ou d’ouverture à Dieu
3. Annonçons la joie de l’Évangile
3.1. Rayonner la joie de l’Évangile
3.2. Oser la visibilité.

La Joie de l’Évangile
« Tout un peuple au service de l’annonce de l’Évangile. » (Evangelii Gaudium, 111 et suivants).
« À travers toutes ses activités, la paroisse encourage et forme ses membres pour qu’ils soient des agents de l’évangélisation… Que les paroisses soient des lieux de communion vivante et de participation, et qu’elles s’orientent complètement vers la mission. » (Evangelii Gaudium, 28)
Communion des personnes

Mission : Soutenir la formation et le ressourcement des acteurs pastoraux pour mieux servir le diocèse.

Responsable de service : Anne-Noëlle Clément

Parole de Dieu
« Que tous soient un, comme toi Père tu es en moi et moi en toi. » (Jean 17, 21)
« Les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit. » (1 Corinthiens 12, 4)

Synode diocésain
1. Vivons la communauté
1.1. Enraciner notre vie spirituelle
1.2. Fortifier notre vie fraternelle
1.3. Se former

La Joie de l’Évangile
« Proposer une lecture sérieuse et persévérante de La Bible, en promouvant une lecture orante personnelle et communautaire. » (Evangelii Gaudium, 145 et 175)
« Former des disciples missionnaires. » (Evangelii Gaudium, 24, 119-121)
Famille et jeunes

Mission : Servir l’évangélisation des jeunes et des familles

Responsables de service : Colette et Francis Caudron

Parole de Dieu
« Nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. » (Marc 4, 31)

Synode diocésain
1. Ouvrons les bras
2.3. Prendre soin de tous

La Joie de l’Amour
Vivre l’Évangile de la famille :
« Faire connaître par l’expérience que l’Évangile de la famille est une réponse aux attentes les plus profondes de l’être humain. » (Amoris Laetitia, 201)
Perspectives pastorales (Amoris Laetitia, chapitre 6 en entier)
Diaconie et soin

Mission : Aider les paroisses à développer la diaconie - Suivi de projets concrets

Responsable de service : Dominique Rey

Parole de Dieu
« Je suis au milieu de vous comme celui qui sert. » (Luc 22, 27)

Synode diocésain
2.2. Être une Église pauvre avec les pauvres.
2.3. Prendre soin de tous.

La Joie de l’Évangile
« Vivre l’Évangile de la fraternité et de la justice. » (Evangelii Gaudium, 179).
« Mettre en lumière la place privilégiée des pauvres dans le peuple de Dieu. » (Evangelii Gaudium, 197 et suivants)
Église en Drôme

Mission : Développer une veille pastorale et des projets liés à la spécificité du territoire drômois, en interaction avec la société civile (écologie, culture, ruralité…)

Responsable de service : Anne-Véronique Blète

Parole de Dieu
« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Matthieu 5, 13-14)

Synode diocésain
3. Annonçons la joie de l’Évangile
3.2. Oser la visibilité
3.3. Participer à la société en tant que chrétien

La Joie de l’Évangile
Vivre l’Évangile de la Paix (Evangelii Gaudium, 239 et Éphésiens 2, 14)
Vivre l’Évangile du travail (Laborem exercens, 6 : « le travail de l’homme prend un sens nouveau »)

Et trois fonctions support :
- La chancellerie
- L’économat
- La communication






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP