Aujourd'hui 23 novembre nous fêtons : Saint Clément Ier - Pape (4 ème) de 88 à 97 et (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Épiphanie, fête qui fait chaud au cœur à celui qui a l’âme missionnaire…

Jésus est manifesté, c’est l’étymologie du terme épiphanie.
Aux mages.
À des païens, qui ont été attentifs à des signes et qui ont été guidés jusqu’à la crèche, qui ont fait un long chemin, peut-être de réflexion, de discernement, mais qui au terme du pèlerinage entrent en adoration.
Enfin.


   

Notre Dieu fait signe à tant d’hommes et de femmes aujourd’hui encore.
Le croyez-vous ?
Le voyez-vous ?
L’accueillez-vous ?
Seigneur donne-nous d’être à l’écoute de ceux qui cherchent, de nous faire proches d’eux.
Accueillir ou aller à la rencontre d’une nouvelle personne, c’est d’abord goûter la joie profonde d’être à l’écoute d’une vie où nous savons que Dieu fait signe.
Il n’est pas possible d’avoir un regard réducteur sur quiconque car chaque rencontre est une chance de pouvoir contempler l’œuvre de Dieu.
Quelquefois c’est bien difficile me direz-vous.

Et puis regarder Marie et se dire qu’elle est l’icône de l’Église.
Marie c’est ce que nous sommes appelés à être. En ce jour de l’Épiphanie, elle n’a pas besoin de signe.
Dans la crèche, elle est dans l’immédiateté de la présence de Jésus.
Elle l’accueille comme le don parfait de la Vie.
C’est cette même grâce que nous demandons pour nous, qui ne sommes pas dans la claire vision, qui avons besoin de la Parole de Dieu, des sacrements, pour que le Christ grandisse en nous.

Père Guillaume Teissier, vicaire général

Aux yeux de Dieu étaient-ils rois
Étaient-ils gueux,
Ces voyageurs sous leur étoile,
Ces étrangers sans feu ni lieu,
Prosternés devant l’enfant qui vient de naître ?
Aujourd’hui, nous sommes des pauvres comme eux,
Appelés à lui faire hommage.

Il est Seigneur de l’univers ;
C’est lui qui est le roi de gloire !
Aux yeux de Dieu étaient-ils trois,
Ou plus nombreux ?
N’étaient-ils pas la foule immense,
L’humanité cherchant son roi,
Le trouvant dans un logis très misérable ?
Aujourd’hui, nous sommes le peuple de Dieu,
Appelés à lui faire hommage.

Didier Rimaud - Extrait de « Des arbres dans la mer »





                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP