Aujourd'hui 11 décembre nous fêtons : Saint Damase Ier - Pape (37 ème) de 366 à 384 (...)

Diocèse de Valence

  •  

    Ecoutez l’émission "Prés de chez nous" consacrée au Denier sur Rcf Drôme

  •  
[ galerie ]

Voir l’affiche de la campagne 2017

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
L’Église, c’est vous ! Denier de l’Eglise 2017

« L’Église, c’est vous ! ». C’est le message de la campagne du Denier 2017 du Diocèse de Valence pour inviter les catholiques drômois à soutenir la vie de leur Église. Échelonnée toute l’année, la campagne sera lancée dans toutes les paroisses du département le dimanche 9 avril, lors de la messe des Rameaux.


   

L’enjeu principal de cette campagne est de mobiliser de nouveaux donateurs et de soutenir la vie et les projets de l’église diocésaine : catéchèse, pastorale des jeunes, préparation et célébration des baptêmes, mariages, funérailles, accueil et accompagnement des personnes en difficultés, visites des personnes malades ou en prison, formations bibliques et théologiques…

L’Église catholique dans la Drôme ne vit que de la générosité de ses fidèles, puisqu’elle ne touche aucune subvention, ni de l’État, ni du Vatican. Le Denier représente 38 % de ses moyens financiers, constituant ainsi sa principale ressource. Il est donc indispensable aujourd’hui de communiquer sur l’importance du Denier pour notre Église diocésaine pour sensibiliser les catholiques qui ne donnent pas encore, et notamment les générations plus jeunes, souvent peu informées du fonctionnement de leur Église.

À quoi sert le Denier ?
Le Denier a été créé après 1905 suite à la séparation de l’Église et de l’État. Chaque croyant, dans la mesure de ses possibilités, est invité à contribuer au Denier : avant d’être un acte de générosité, le don au Denier est une manière de s’associer sur le plan matériel la vie de l’Église. C’est aussi un geste d’adhésion à l’Église, au message qu’elle annonce et aux valeurs qu’elle promeut.

Le Denier sert à :

- Financer le traitement, la mutuelle et la prévoyance des prêtres.

- Assurer la formation des 4 séminaristes* de notre diocèse.

- Financer les salaires et les charges sociales des laïcs employés par le diocèse, en paroisses, maisons d’accueil ou dans les services diocésains.

- Accompagner les plus fragiles.

*Étudiants au Séminaire en vue de devenir prêtres.






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP