Aujourd'hui 16 novembre nous fêtons : Sainte Marguerite d’Ecosse - Reine d’Ecosse (✝ (...)

Diocèse de Valence

[ documents ]
Téléchargez le texte de Marie-Noëlle Garrigou
[ Commentaire audio ]
Ecoutez Marie-Noëlle Garrigou
Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Mardi 4 avril

Cette semaine c’est Marie-Noëlle Garrigou, orthodoxe, iconographe et mosaïste en Art Sacré, (atelier Mosaiciel), qui nous accompagne dans la Pause Carême.



Saint Isidore de Séville
Docteur de l’Eglise - Évêque et confesseur (✝ 636)

   

Commentaire

Saint Paulin de Nole (4e siècle) : Hymne de louange

Paulin de Nole ou saint Paulin, né à Bordeaux vers 353, mort à Nole en 431, est un poète et un ecclésiastique latin contemporain de saint Augustin et de Martin de Tours, qui l’encouragea dans sa vocation religieuse.

À Toi Seigneur est consacré le ciel des Chérubins
Et tout l’univers Te confesse par un hymne éternel.

Et nous, faisant écho à l’hymne harmonieuse,
Disons Amen, Alléluia !
Vers Toi, les sept gouverneurs de Ta cité céleste,
Près de Ton trône, gardiens des cours intérieures,
Les sept anges principaux prient.

Et nous, faisant écho à leur hymne harmonieuse,
Disons Amen, Alléluia !

Le luminaire du soleil,
Avec sa sœur mensuelle,
Les pléiades, Orion,
L’étoile du soir, et celle du matin,
Et les étoiles les plus brillantes des cieux,
Tous t’invoquent.

Et nous, faisant écho à leur hymne harmonieuse,
Disons Amen, Alléluia !

L’air, tour à tour moite ou sec,
Les vents, la pluie, la grêle,
Les rivières de même,
Chacun à sa façon acclame son Créateur.

Et nous, faisant écho à leur hymne harmonieuse,
Disons Amen, Alléluia !

La terre ferme et ses créatures vivantes,
Celles qui obéissent à l’homme,
Et celles que piège le chasseur,
Chantent pour Toi seul,
Et restent silencieux pour tous les autres.

Et nous, faisant écho à leur hymne harmonieuse,
Disons Amen, Alléluia !

Océan, toi qui tiens encerclé le rivage,
Et toi, abîme le plus secret dans son mitan profond,
Tu chantes Dieu avec tes monstres marins.
Et nous, faisant écho à leur hymne harmonieuse,
Disons Amen, Alléluia !

Feu du séjour infernal, sombre enfer,
Et vous anges macabres qui le gouvernez,
Vous aussi, chantez Amen
Avec votre hymne menaçante.

Et nous, faisant écho à leur hymne harmonieuse,
Disons Amen, Alléluia !

Prière de Saint Éphrem le Syrien (4e siècle)

Saint Éphrem, Éphrem le Syrien ou Éphrem le syriaque, était un diacre syrien et un théologien du IVᵉ siècle dans la région de l’Assyrie.

Seigneur et Maître de ma vie,
L’esprit d’oisiveté, de découragement, de domination et de paroles facile, éloigne de moi !
L’esprit de pureté, d’humilité, de patience et de charité,
Donne à ton serviteur !
Oui Seigneur et Roi, donne-moi de voir mes fautes et de ne pas juger mon frère,
Car tu es béni dans les siècles des siècles.
Amen.

Marie-Noëlle Garrigou

Lecture

« Tous ceux qui auront été mordus, qu’ils regardent le serpent, alors ils vivront ! »

Lecture du livre des Nombres 21, 4-9

En ces jours-là,
les Hébreux quittèrent Hor-la-Montagne
par la route de la mer des Roseaux
en contournant le pays d’Édom.
Mais en chemin, le peuple perdit courage.
Il récrimina contre Dieu et contre Moïse :
« Pourquoi nous avoir fait monter d’Égypte ?
Était-ce pour nous faire mourir dans le désert,
où il n’y a ni pain ni eau ?
Nous sommes dégoûtés de cette nourriture misérable ! »
Alors le Seigneur envoya contre le peuple
des serpents à la morsure brûlante,
et beaucoup en moururent dans le peuple d’Israël.
Le peuple vint vers Moïse et dit :
« Nous avons péché,
en récriminant contre le Seigneur et contre toi.
Intercède auprès du Seigneur
pour qu’il éloigne de nous les serpents. »
Moïse intercéda pour le peuple,
et le Seigneur dit à Moïse :
« Fais-toi un serpent brûlant,
et dresse-le au sommet d’un mât :
tous ceux qui auront été mordus,
qu’ils le regardent, alors ils vivront ! »
Moïse fit un serpent de bronze
et le dressa au sommet du mât.
Quand un homme était mordu par un serpent,
et qu’il regardait vers le serpent de bronze,
il restait en vie !

Psaume

Ps 101, 2-3, 16-18, 19-21

R/ Seigneur, entends ma prière :
que mon cri parvienne jusqu’à toi !

Seigneur, entends ma prière :
que mon cri parvienne jusqu’à toi !
Ne me cache pas ton visage
le jour où je suis en détresse !
Le jour où j’appelle, écoute-moi ;
viens vite, réponds-moi !

Les nations craindront le nom du Seigneur,
et tous les rois de la terre, sa gloire :
quand le Seigneur rebâtira Sion,
quand il apparaîtra dans sa gloire,
il se tournera vers la prière du spolié,
il n’aura pas méprisé sa prière.

Que cela soit écrit pour l’âge à venir,
et le peuple à nouveau créé chantera son Dieu :
« Des hauteurs, son sanctuaire, le Seigneur s’est penché ;
du ciel, il regarde la terre
pour entendre la plainte des captifs
et libérer ceux qui devaient mourir. »

Évangile

« Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous comprendrez que moi, JE SUIS »

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 8, 21-30

En ce temps-là,
Jésus disait aux Pharisiens :
« Je m’en vais ;
vous me chercherez,
et vous mourrez dans votre péché.
Là où moi je vais,
vous ne pouvez pas aller. »
Les Juifs disaient :
« Veut-il donc se donner la mort,
puisqu’il dit :
“Là où moi je vais,
vous ne pouvez pas aller” ? »
Il leur répondit :
« Vous, vous êtes d’en bas ;
moi, je suis d’en haut.
Vous, vous êtes de ce monde ;
moi, je ne suis pas de ce monde.
C’est pourquoi je vous ai dit
que vous mourrez dans vos péchés.
En effet, si vous ne croyez pas que moi, JE SUIS,
vous mourrez dans vos péchés. »
Alors, ils lui demandaient :
« Toi, qui es-tu ? »
Jésus leur répondit :
« Je n’ai pas cessé de vous le dire.
À votre sujet, j’ai beaucoup à dire
et à juger.
D’ailleurs Celui qui m’a envoyé dit la vérité,
et ce que j’ai entendu de lui,
je le dis pour le monde. »
Ils ne comprirent pas qu’il leur parlait du Père.
Jésus leur déclara :
« Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme,
alors vous comprendrez que moi, JE SUIS,
et que je ne fais rien de moi-même ;
ce que je dis là,
je le dis comme le Père me l’a enseigné.
Celui qui m’a envoyé est avec moi ;
il ne m’a pas laissé seul,
parce que je fais toujours ce qui lui est agréable. »
Sur ces paroles de Jésus,
beaucoup crurent en lui.


- Lecture du livre des Nombres 21, 4-9
- Ps 101, 2-3, 16-18, 19-21
- Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 8, 21-30





                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP