Aujourd'hui 30 novembre nous fêtons : Saint André - Apôtre et martyr (✝ 62)

Diocèse de Valence

[ documents ]
Téléchargez le texte des soeurs Marie-Thérèse et Marie-Françoise
[ Commentaire audio ]
Ecoutez les soeurs Marie-Thérèse et Marie-Françoise
Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Mardi 7 mars 2017

Cette semaine ce sont les sœurs du Carmel de Poët-Laval, qui nous accompagnent pour la Pause Carêmel



Saintes Perpétue et Félicité
Martyres à Carthage (✝ 203)

   

Méditation

" Quand vous priez, ne rabâchez pas comme les païens ; ils s’imaginent que c’est
à force de paroles qu’ils se feront exaucer ". ( Mt 6, 7 )

Jésus nous dit comment prier : " Ne rabâchez pas ". Dans la prière, il ne faut pas
imiter ceux qui croient qu’en répétant sans cesse leurs demandes à Dieu, ils seront
exaucés. Jésus veut de ses disciples une prière jaillissante, personnelle et sincère qui
nous implique totalement.

Souvent nous ne savons pas nous-mêmes comment prier, nous demandons des
choses précises qui correspondent à nos préoccupations du moment, alors que la
prière est d’abord un temps d’arrêt, face à l’Esprit, pour entendre et comprendre où
nous en sommes et pourquoi. C’est un silence au milieu de nos activités, de nos
difficultés, pour se tourner vers Dieu et écouter ce que sa voix transmet à notre âme.

Jésus témoigne qu’il faut s’adresser à Dieu comme à un père, " notre Père ".
L’important dans la prière est d’établir une relation confiante et totale avec Dieu. Elle
pourra s’exprimer aussi bien dans un temps silencieux d’adoration et de
reconnaissance, que dans un simple appel à la bonté du Créateur.

La prière devient alors un temps d’approfondissement de la relation entre le Père et
nous. Par son intermédiaire, Dieu nous met en communion avec tous nos frères
humains. La présence de l’Esprit en chaque être change notre regard envers l’autre et, dans la mesure où nous pardonnons aux autres leurs offenses, Dieu nous pardonne nos propres offenses.

Prière : Seigneur Dieu, me voilà comme une terre assoiffée, qui reçoit l’eau de ta Parole. Qu’elle porte son fruit en moi, selon ton désir d’Amour. Qu’elle pénètre mon cœur, change mon regard, ma façon de comprendre le monde, pour exister
pleinement selon ta volonté.

Soeurs Marie-Thérèse et Marie-Françoise

Première lecture

Ma parole fait ce qui me plaît

Lecture du livre du prophète Isaïe 55, 10-11

Ainsi parle le Seigneur :
« La pluie et la neige qui descendent des cieux
n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre,
sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer,
donnant la semence au semeur
et le pain à celui qui doit manger ;
ainsi ma parole, qui sort de ma bouche,
ne me reviendra pas sans résultat,
sans avoir fait ce qui me plaît,
sans avoir accompli sa mission. »

Psaume

Ps 33 , 4-5, 6-7, 16-17, 18-19

R/ De toutes leurs angoisses,
Dieu délivre les justes.

Magnifiez avec moi le Seigneur,
exaltons tous ensemble son nom.
Je cherche le Seigneur, il me répond :
de toutes mes frayeurs, il me délivre.

Qui regarde vers lui resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le Seigneur entend :
il le sauve de toutes ses angoisses.

Le Seigneur regarde les justes,
il écoute, attentif à leurs cris.
Le Seigneur affronte les méchants
pour effacer de la terre leur mémoire.

Le Seigneur entend ceux qui l’appellent :
de toutes leurs angoisses, il les délivre.
Il est proche du cœur brisé,
il sauve l’esprit abattu.

Évangile

« Vous donc, priez ainsi »

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 6, 7-15

En ce temps-là,

Jésus disait à ses disciples :
« Lorsque vous priez,
ne rabâchez pas comme les païens :
ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.
Ne les imitez donc pas,
car votre Père sait de quoi vous avez besoin,
avant même que vous l’ayez demandé.
Vous donc, priez ainsi :
Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite
sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Remets-nous nos dettes,
comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes
à nos débiteurs.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.
Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes,
votre Père céleste vous pardonnera aussi.
Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes,
votre Père non plus ne pardonnera pas vos fautes. »


- Du livre du prophète Isaïe 55, 10-11
- Ps 33 , 4-5, 6-7, 16-17, 18-19
- Évangile selon saint Matthieu 6, 7-15





                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP