Aujourd'hui 17 novembre nous fêtons : Sainte Elisabeth de Thuringe - Elisabeth de (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Merci ! (Edito Septembre 2013)
   

Ce mot tout simple de la vie de tous les jours change beaucoup de choses. Etre capable de dire « Merci ! » suppose d’être capable d’accueillir avec bienveillance ce qui vient des autres. Et pour dire « Merci ! » à notre Dieu, nous avons un mot un peu plus compliqué, un mot grec, un mot de la langue de l’Evangile : « Eucharistie ». Quand nous célébrons l’eucharistie, la ligne directrice est de dire « Merci ! » à Dieu parce qu’il nous fait don de son Fils Jésus, signe de sa présence maintenant et pour toujours, parce qu’il nous fait cadeau de l’Esprit Saint pour nous envoyer vers nos sœurs et frères de la périphérie, comme dirait le Pape François.

Le Concile Vatican II, dont nous continuons de fêter le cinquantenaire jusqu’en 2015, nous invite à faire de l’eucharistie la source et le sommet de la vie chrétienne (cf. dossier de ce N° d’Eglise de Valence). Très souvent, dans nos propositions pastorales d’envergure qu’elles soient paroissiales ou diocésaines, l’eucharistie est le point d’orgue ou le bouquet final. Ne faudrait-il pas plus utiliser l’eucharistie comme source, comme ouverture d’un temps à vivre ensemble. C’est un peu ce qui se passe avec les messes de semaine du matin : beaucoup de ceux qui y participent considèrent que c’est la meilleure façon de bien orienter sa journée.

Si le « Merci ! » sacramentel donne du sens à notre vie quotidienne, le « Merci ! » ordinaire peut la colorer de manière agréable et le « Merci ! » du matin n’arrête pas le pèlerin…

P. Pierre CHARIGNON
Vicaire général






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP