Aujourd'hui 21 novembre nous fêtons : Présentation de la Vierge Marie -

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Pour que le bien de tous devienne le bien de chacun !

Déclaration du Comité National de l’ACI à propos des élections départementales de mars 2015.


   

Les enjeux importants des prochaines élections justifient que le Comité national de l’ACI prenne la parole au nom de son mouvement.

Vivant au cœur des mutations de ce monde, nous discernons ensemble les enjeux pour aujourd’hui et pour les générations à venir. Nous ne pouvons nous résigner à des réponses trop simples et à court terme qui heurtent nos valeurs attachées à la dignité de l’Homme et qui ne prennent pas en compte la complexité de la vie.

Ces élections se déroulent dans un contexte délicat : nous sommes encore sous le choc des évènements forts qui ont secoué le pays, en janvier dernier. En même temps, les difficultés socio-économiques se poursuivent et ne permettent pas l’accès à un travail et un logement digne pour un trop grand nombre d’entre nous. Ne sommes-nous pas invités à interroger les systèmes, comme nous-mêmes, pour discerner et agir sur ce qui génère injustices et tensions ? Ce climat tendu entraîne désespérance et défiance qui ensemble nourrissent les extrêmes.

Nous identifions plusieurs raisons de participer au vote, mais aussi d’y sensibiliser notre entourage :
•Les futurs élus se verront confier des compétences qui nous concernent directement, au plus près de nos préoccupations quotidiennes, tel que nous en parlons dans nos équipes : enseignement, économie locale, aides sociales, tourisme, aménagement du territoire, personnes âgées, etc…
•Avec la nouveauté des binômes de candidats, la parité s’installera au Conseil Départemental, ce qui est pour nous un signe positif, nous qui en faisons l’expérience en mouvement depuis de nombreuses années.
•Alors que le taux de participation s’annonce faible, nous avons mesuré, en Comité, le risque de l’abstention qui nous amènera à subir le choix des autres. Nous ne voulons pas non plus être guidés par la peur ou le désespoir qui aveuglent. Nous chercherons à éclairer nos choix et notre vote afin qu’ils permettent d’ouvrir des chemins pour construire l’avenir avec d’autres.
•Refusant l’amalgame, y compris en politique, nous sommes témoins que nombre de candidats sont des hommes et des femmes « qui se consacrent au bien de la chose publique et en assurent les charges pour le bien de tous ». Nous prenons conscience de la nécessité de les soutenir et de participer ensemble à construire, consolider, animer la vie collective, mais aussi d’exercer sur leurs mandats une vigilance et une exigence bienveillante.

Pour que le bien de tous devienne le bien de chacun !

Cette prise de parole, s’appuie sur :
• Notre enquête en cours, « Vivre au cœur des mutations » qui nous invite à discerner et vivre les bouleversements actuels, faisant grandir en nous l’espérance agissante pour plus de justice et de paix.
• Notre prise de parole, en janvier dernier, affirmant notre attachement à la liberté d’expression et au vivre ensemble.
• L’ensemble de nos travaux sur « Les Migrations », « Les Grands Défis de notre temps », et « Les Chemins de Fraternité, de Justice et de Paix à l’œuvre aujourd’hui ».
• Notre foi commune en Jésus-Christ, qui nous appelle à une fraternité vivante.






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP