Aujourd'hui 20 novembre nous fêtons : Saint Edmond le Martyr - roi d’Est-Anglia, (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Présentation du Diocèse de Valence par Gratiane DORLANNE
   

Il y eut un soir, il y eut un matin : Dieu créa la Drôme… Et Dieu vit que cela était beau.
Villages perchés, champ de lavandes et de tournesols, vignes,… La Drôme a des accents
d’inventaire à la Prévert. Des contreforts du Vercors à la Drôme provençale, en passant
par la Drôme des Collines, la plaine de Valence et le Diois…, elle est belle et... plurielle.
Chez nous, le bleu est forcément lavande et le jaune couleur des tournesols, des champs
de colza et du soleil.
Entre châteaux, Palais Idéal du facteur Cheval, et vieux villages... la Drôme se dévoile !
Et puis, pour ceux qui ne le sauraient pas encore, la Drôme est encore et surtout le
centre la Terre -> La Pangée - cet unique continent vieux de 240 millions d’années (La
Baume Cornillane ; Plaine de Valence)

Il y eut un soir, il y eut un matin : Dieu créa la Drôme… et Dieu vit qu’il y faisait bon vivre
Terre d’accueil et de passage, dynamique, innovante, performante et authentique
(j’arrête là par égard pour tous nos amis Lyonnais qui vous entourent aujourd’hui…) : la
Drôme est essentiellement rurale et fière de l’être… Et si l’on en croit un sondage paru
dans l’Express, la Drôme est le 28ème département français - sur 96 figurant au
classement - où il fait bon vivre !
Idéalement située à proximité du littoral sans être trop éloignée de la montagne, et
bénéficiant d’une météo clémente (mis à part le mistral… je vous l’accorde) : Dame
Nature ne s’est pas moquée de nous !
A vos heures perdues, même si nous ferons en sorte que vous n’en ayez pas trop…, vous
aurez tout le loisir de pratiquer du sport (le vélo est bien vu dans le diocèse… mais on fait
aussi beaucoup de randonnée, de canoë, ou d’escalade…).

Il y eut un soir, il y eut un matin : Dieu créa la Drôme… et Dieu vit que cela sentait bon.
Non, la Drôme ne se résume pas aux odeurs des gaz d’échappement des voitures à l’arrêt
dans les bouchons - non pas lyonnais ceux là - mais sur l’A7… C’est aussi une terre généreuse et aux senteurs inégalées… parfumée à l’odeur des pins du Vercors, de l’huile essentielle de lavande, des plantes aromatiques et médicinales.
La Drôme est en effet le premier département bio français en nombre de producteurs et de
surfaces certifiées.

Il y eut un soir, il y eut un matin : Dieu créa la Drôme… et Dieu vit que cela était bon
La Drôme se regarde, se respire, se savoure avec gourmandise. Truffe, nougat de
Montélimar, olive et huile d’olive de Nyons, caillette, picodon, bleu du Vercors, fruits de la
vallée du Rhône, raviole du Dauphiné, noix du Royans, pogne de romans, suisse de Valence, chocolatiers renommés (Guillet, Valrhôna, Morin)… la Drôme ne manque pas de
spécialités culinaires !!!
Pour les accompagner, lorsque vous vous serez lassé du Château Lapompe, vous saurez
choisir entre la clairette de Die, un Côte du Rhône, un Grignan les Adhémar, ou encore un
Brézème.
Pour en finir avec le chapitre gastronomie, peut-être aurez-vous l’occasion de vous laisser inviter par l’un ou l’autre de vos diocésains à l’une des très bonnes tables, étoilée ou non, dont nous pourrons vous fournir l’adresse...

Il y eut un soir, il y eut un matin : Dieu créa les Drômois et les Drômoises… Et Dieu vit que cela était extrêmement bon.
C’était même tellement bon qu’il en fit 484 715, nombre d’habitants aujourd’hui dans la
Drôme. Leur qualité première : chaleureux et accueillants… ceci étant tout à fait objectif
puisque c’est une Drômoise d’adoption qui vous l’affirme.
Au risque d’en rajouter un peu trop, je vous dirai également qu’ils ont le sens de l’innovation
et de l’excellence, de l’audace, et du talent… De nombreuses entreprises et marques leader dans leur domaine se sont ainsi installées dans la Drôme, la Drôme qui est également une terre d’accueil et d’inspiration pour de nombreux artistes, qu’ils soient écrivains, peintres, sculpteurs…. ou dessinateurs de bande-dessinée. Le groupe de rock Dionysos, Marianne James, Catherine Langeais, Sébastien Chabal, Philippe St André sont également des enfants du pays.

Pas étonnant donc, que les gens d’ici semblent un peu plus détendus et souriants
qu’ailleurs… Pas étonnant non plus que cette terre bénie paraisse comme un petit coin de
paradis !

Votre prédécesseur a juste eu le temps de nous lancer en préparation de synode et vous
arrivez pile à temps dans un diocèse qui se bouge et propose des idées pour l’évangélisation aujourd’hui dans la Drôme. Vous nous direz quoi faire des plus de 1500 propositions issues de la phase préparatoire…

Rien ne vaut mieux, pour connaître et aimer la Drôme, que d’aller au-devant des hommes et
des femmes qui y habitent, d’écouter leur histoire et de goûter à leur cuisine. Vous aurez
donc tout le loisir de découvrir les mouvements très divers et très nombreux dans notre
diocèse, les services diocésains (nous vous avons facilité la tâche et nous sommes arrêtés à 26 au total, 26 comme le numéro de notre département)… nos frères et sœurs chrétiens et d’autres religions, et tous les catholiques de la Drôme.
C’est donc toute cette Drôme riche de sa diversité qui vous accueille aujourd’hui, qui vous
appelle à venir à sa rencontre, qui est prête - sans forcément suivre votre devise à la lettre… - à vous suivre « dehors » et qui, avec joie vous dit : bienvenue en Drôme Mgr Michel.

Gratiane DORLANNE.






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP