Aujourd'hui 22 septembre nous fêtons : Saint Maurice - et ses compagnons de la légion (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Session de séminaristes 2016 : à l’assaut des collines de la Drôme !

Tous les ans, les séminaristes du diocèse, accompagnés du Délégué Épiscopal à la Formation aux Ministères, partent une petite semaine à la découverte d’une Unité Pastorale de notre département. Il s’agit de visiter, rencontrer, se promener pour mieux connaître et aimer le diocèse qu’ils vont servir. Notre évêque, Mgr Michel, nous a fait le plaisir de passer deux jours avec nous.


   

Il y a (dans le désordre chronologique) les réalités ecclésiales : la rencontre des prêtres, faite à Saint-Uze lors de leur réunion de rentrée, celle d’un Relais de communauté (Saint-Rambert : faites-vous inviter, on mange très très bien !), Marthe Robin et Châteauneuf-de-Galaure (que nous remercions pour leur accueil : c’est là que nous dormions).

Dans notre Église, se trouvent des gens qui souffrent et d’autres qui s’en occupent : Florian a célébré son admission parmi les candidats au ministère (1ère étape liturgique, à l’entrée en 2nd cycle) lors de notre messe avec l’Arche de la Vallée à Hauterives, avec qui nous avons ensuite pris le temps de faire connaissance. Nous avons aussi célébré à l’EHPAD de la Teppe, avant de passer la soirée avec les aumôniers de l’établissement. Sans oublier la solidarité avec les plus pauvres et la rencontre du CCFD, du Secours Catholique et de Saint-Vincent-de-Paul à Tain.

Mais cette Église vit dans un lieu précis et nous avons commencé par prendre de la hauteur à la chapelle Sainte-Euphémie de Saint-Uze, puis la vigne (le Domaine des Entrefaux fait du très bon vin !) à Chanos-Curson, et un élevage bio de poules à Saint-Avit.
Sans oublier la société civile : M. Bouchet, sénateur-maire de Tain l’Hermitage nous a présenté ses activités et nous avons visité le site de Champblin d’Emin-Leydier, à la découverte de l’industrie lourde.
Il y aurait plein d’autres choses et d’autres personnes à voir, mais il faut en garder pour la suite !

Merci à Philippe Maurin et Bernard Héraud qui nous ont coachés, accompagnés, introduits, bref beaucoup aidés. Merci à tous ceux qui ont pris du temps pour nous accueillir et nous faire visiter leur lieu de vie ou de travail. Avec tout cela, nous recommençons l’année, pleins d’entrain !
Séraphim, dans sa 3e année de 2nd cycle au séminaire Saint-Irénée à Lyon, Josselyn à l’université des Foccolari en Italie aussi pour sa 3e année de théologie, Florian à Saint-Irénée pour la 1ère année de théologie, Bruno à Montélimar pour une année de stage et Théophile part au Sénégal en stage inter-cycles pour deux ans.

P. Éric Lorinet

« Après un été chargé en apostolats, notamment les JMJ où tous les séminaristes du diocèse étaient présents, nous nous sommes retrouvés dans le nord du diocèse avant de débuter une nouvelle année d’étude ou de stage. De nombreuses rencontres ont rythmé notre session.

Tout d’abord, nous avons eu la joie de rencontrer les prêtres de cette unité pastorale, et tous ont pu nous expliquer quel est leur rôle aujourd’hui, et quel a été leur ministère passé pour les plus anciens. Et cette rencontre nous a aussi permis de découvrir des réalités ecclésiales, que nous avons encore plus découvert en rencontrant les membres du relais de St Rambert, les amis de la chapelle Sainte-Euphémie, des associations de solidarité, ou encore les membres de l’aumônerie de la Teppe. Durant ces rencontres, nous avons pu échanger sur l’évolution de l’Église dans la Drôme des collines, et discuter sur les joies et les difficultés rencontrés dans ces missions. Nous avons aussi passé un moment chez Marthe Robin, où nous avons pu découvrir le lien entre Marthe et les prêtres, et ses intuitions pastorales qui sont très intéressantes pour de futurs pasteurs.

Nous avons aussi eu la joie de passer un moment dans la communauté de l’Arche. Nous connaissions bien cette communauté, car lors de l’année de propédeutique (l’année de fondation spirituelle et de discernement qui précède l’entrée au séminaire), la plupart des séminaristes passent un mois dans une communauté de l’Arche. Aussi, ce fut une grande joie de se rencontrer, prier et échanger ensemble.

Enfin, nous avons rencontré des gens passionnés par leur métier qui ont pris du temps pour nous transmettre leur savoir, nous faire visiter, et nous faire part des problématiques écologiques, politiques et économiques qu’ils peuvent rencontrer. » témoigne Théophile Gottfrois, séminariste.






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP