Aujourd'hui 17 novembre nous fêtons : Sainte Elisabeth de Thuringe - Elisabeth de (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Sur Twitter, Mgr Giraud invite à goûter la Parole de Dieu

Avec plus de 5000 abonnés à son compte (@mgrgiraud) sur Twitter et plus de 1200 « twitthomélies » (#twittomelie) à son actif, Mgr Hervé Giraud, évêque de Soissons, est précurseur sur les réseaux sociaux. Il publie « Twitthomélies » aux éditions Parole et Silence.


   

- Qu’est-ce qu’une " twitthomélie " ?
Une « twitthomélie » respecte le format de Twitter, c’est-à-dire 140 caractères (soit une ligne et demie). Je choisis chaque soir un verset de l’évangile qui sera lu dans toutes les églises du monde le lendemain, ce qui lui donne d’emblée un caractère universel. Puis j’ajoute un très court commentaire, une réflexion, une parole de sagesse. Cela constitue comme une miette ou goutte spirituelle. Cela m’oblige donc à méditer moi-même chaque jour. Le plus important, c’est que les gens se mettent eux-mêmes à écouter et méditer la Parole de Dieu. Mon commentaire étant très bref, il n’est donc pas saturant ; chacun peut ajouter le sien, soit en son cœur soit sur Twitter ! D’ailleurs d’autres personnes (en France et à l’étranger, religieux ou simples fidèles) se sont mis aussi à faire des twitthomélies.

- D’où vient l’idée de publier « Twitthomélies » aux éditions Parole et Silence ?
Pour comprendre les raisons de ce livre, il faut revenir un peu en arrière. J’avais pris l’habitude d’écrire de brèves homélies sur ma page du site internet diocésain. C’est à l’occasion d’une conférence à Paris, le 23 janvier 2011, qu’un « geek » m’a signalé que ces petites homélies étaient comme des « tweets ». Il m’a vivement encouragé à les « tweeter ». Le soir même je me suis inscrit sur twitter (@mgrgiraud). Et depuis le 27 janvier 2011, je n’ai jamais cessé de poster ma « #twittomelie », sur Twitter, sans savoir où cela me conduirait vraiment. Aujourd’hui, j’ai plus de 5000 abonnés et j’ai écrit plus de 1200 twitthomélies. D’où l’idée de ce livre.

- Pourquoi un livre maintenant ?
Quand j’ai écrit ma millième twitthomélie, je me suis dit qu’il fallait peut-être les regrouper pour ceux qui ne sont pas sur les réseaux sociaux, ou qui préfèrent la version papier. L’écrit reste ! Et le livre n’a besoin d’aucune connexion ou batterie ! Les pages se tournent d’un doigt... comme sur les vieilles tablettes ! Plus sérieusement, j’ai mis les twitthomélies, non dans l’ordre chronologique, mais dans l’ordre des évangiles pour retrouver plus facilement un commentaire. Je sais que certains prêtres s’en servent pour des petites méditations de semaine. J’ai aussi entendu le cri de libraires religieux devant la crise traversée par le livre. C’est un peu ma contribution à la cause des libraires et des éditeurs.

- Comment choisissez-vous d’illustrer ou non vos « twitthomélies » ?
Je choisis de les illustrer s’il me reste 24 caractères sur les 140 ! Parfois je fais tout pour qu’il me reste la place d’une photo car j’en possède une qui semble convenir à l’évangile lui-même ; dans ce cas j’essaye de réduire mon homélie... ce qui n’est pas simple. Je mets donc très rarement une photo ! En tout cas je constate qu’une photo provoque toujours beaucoup plus de RT (Retweets, NDLR).

- Aimeriez-vous en dédicacer à quelqu’un ?
J’aimerais en dédicacer une ou deux à Benoît XVI qui m’a indirectement confirmé dans ma pratique en écrivant : « Dans la substance de brefs messages, souvent pas plus longs qu’un verset biblique, on peut exprimer des pensées profondes à condition que personne ne néglige le soin de cultiver sa propre intériorité. » Le 24 janvier 2012, l’AFP commenta ainsi : « Le pape apporte son soutien sans les nommer aux tweets pratiqués par plusieurs évêques et prêtres, comme l’évêque de Soissons (France), Mgr Hervé Giraud, connu pour ses twitthomélies quotidiennes. » Par exemple, je pense à Benoît XVI avec cette twitthomélie : « Lc 6,45 Ce que dit la bouche c’est ce qui déborde du cœur. #twittomelie Toute vérité, quel que soit celui qui la dit, vient de l’Esprit Saint. » Ou celle-ci écrite récemment en souvenir de sa renonciation : « Mt 1,19 Il décida de la répudier en secret... Il prit chez lui son épouse. #twittomelie Chaque décision se prend en conscience et en situation. »

- Quelles sont les réactions des " Twittos " ?
Elles sont très, très rarement négatives et souvent très encourageantes. Par exemple : « Merci pour ces petits mais néanmoins précieux pains quotidiens ! », « Je ne partage pas vos convictions mais c’est joliment dit, le message est universel et a une portée en dehors du religieux » ou encore « Merci à vous Monseigneur. Cette forme moderne de partage de la parole est un formidable moment de réflexion personnelle ».

Source : http://www.eglise.catholique.fr






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP