Aujourd'hui 21 novembre nous fêtons : Présentation de la Vierge Marie -

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Voir loin et plus profond
   

J’ai toujours été fasciné par François d’Assise, et je me suis dit qu’il avait peut-être quelque chose à nous dire pour ce temps d’été en train de naître. C’est vrai que François d’Assise ne prenait pas le mois de juin pour un temps de préparation au départ en vacances ! Par contre, on sait qu’il prenait du temps pour s’arrêter, contempler, méditer. La preuve : son "cantique des créatures" où tout ce qui est créé devient source de louange pour le Créateur. Ce qui vit et ce qui meurt, la vie et la mort, sont occasion de louer le Seigneur.
Et si nous donnions à ce mois de juin, non pas déjà un air de vacances, mais un air d’éternité ? Pour cela, pas de complications inutiles : il suffirait de changer notre regard, de façon à donner à tout ce qui vit et à tout ce qui meurt, un air de fête, un air de Dieu.

Un peu comme lorsqu’on entre dans une église à l’heure de midi, à l’heure où la lumière est vive. On a d’abord l’impression d’un trou noir : on distingue à peine le banc où l’on va s’asseoir. Mais peu à peu l’œil s’accorde à la pénombre du sanctuaire. Alors l’église prend forme, les piliers apparaissent, les voûtent se révèlent, un monde de grandeur et de beauté s’éclaire.
Une seule chose pourtant a changé depuis qu’on est entré et ce n’est pas l’église, c’est seulement notre regard. C’est comme ça dans la vie : souvent c’est notre regard qui ne va pas. Même le bonheur, on ne sait pas le voir. Le monde est plein de gens heureux qui ne voient pas qu’ils sont heureux. François d’Assise avait un regard qui voyait loin et profond : le soleil, la lune, la vie, la mort, la terre, le ciel, ça lui faisait voir Dieu. Alors préparons-nous à cet été avec François pour voir plus loin et plus profond ! Ouvrons nos églises pour permettre à tout un chacun de voir plus loin et plus profond. Un penseur disait : « La vraie sagesse de la vie consiste à voir l’extraordinaire dans l’ordinaire ». C’est cela voir plus loin et plus profond. Faisons en sorte que notre belle région de Drôme provençale favorise cette vision de l’extraordinaire dans le tout ordinaire.

Avec François, préparons l’été qui fera voir loin !

Pierre PYTHOUD, msc
Source : Le Rameau d’Olviier (Bulletin de la paroisse St François d’Assise en Nyonsais) N°20 de juin 2015






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP